centres de recherche

Le Master parcours Anglais s’appuie sur les équipes et les ressources de deux laboratoires de recherche :

Equipe d’Accueil EMMA « Etudes Montpelliéraines du Monde Anglophone » (EA 741).
Responsable : Christine Reynier.

Site web : http://recherche.univ-montp3.fr/pays_anglophones/

Le centre de recherche EMMA (« Études Montpelliéraines du Monde Anglophone ») a pour champ scientifique les langues, littératures, arts et cultures du monde anglophone des XIX-XX et XXIe siècles. Regroupant une quarantaine d’enseignants-chercheurs titulaires, une trentaine de doctorants et une gestionnaire administrative, il est dirigé depuis 2007 par Christine Reynier, professeur de littérature britannique. L’équipe a adopté une structuration par thèmes permettant de faire travailler ensemble des spécialistes de différentes disciplines (littérature, civilisation et linguistique) et différents domaines (britannique, américain, Commonwealth des XIX-XX-XXIe s).

Deux axes de recherche ont été définis pour le contrat 2015-2019, « L’invention de l’autre » et « Mises en relation », qui s’inscrivent dans la continuité des travaux précédents et proposent un nombre conséquent de projets (descriptif détaillé : http://pays-anglophones.upv.univ-montp3.fr/ ).
Ces projets sont souvent conçus en collaboration avec des universités françaises ou étrangères, ainsi que des acteurs locaux, et EMMA accueille régulièrement des enseignants-chercheurs ainsi que des doctorants d’universités européennes, américaines, canadiennes, indiennes, etc.
Ces projets sont adossés à un séminaire mensuel (calendrier accessible sur le site d’EMMA) et donnent lieu à des journées d’étude et des colloques, tous ouverts aux étudiants de Master Recherche (calendrier accessible sur le site d’EMMA).
La formation des doctorants occupe également une place importante dans les activités de l’équipe, à travers l’organisation de séminaires et journées spécifiques (voir calendrier des activités sur le site d’EMMA).
EMMA publie deux revues (Cahiers victoriens et édouardiens, Etudes britanniques contemporaines, dont les numéros récents sont accessibles aux adresses suivantes : http://cve.revues.org/ et http://ebc.revues.org/) et deux collections (« Essais sur l’art », « Horizons anglophones », riche de 4 séries :
• « PoCoPages », qui a pour vocation de faire découvrir les littératures, arts et cultures dans la sphère des études postcoloniales ;
• « Politiques et Sociétés », qui vise à observer les évolutions récentes des sociétés contemporaines dans une perspective pluridisciplinaire et comparative ;
• « Present Perfect », consacrée à la littérature et aux arts britanniques du XIXe siècle jusqu’à nos jours.
• « Profils américains », initialement consacrée à des écrivains américains, dorénavant ouvert aux autres domaines de la culture américaine : arts, cinéma, musique, etc.).

Ces revues et collections ainsi que nombre d’autres revues et de thèses sont consultables dans les locaux d’EMMA (salle 121, tous les jours sauf le mercredi).

Institut de Recherche sur la Renaissance, l’Âge Classique et les Lumières (IRCL, UMR 5186 du CNRS).
Responsable : Nathalie Vienne-Guerrin

Site web : http://www.ircl.cnrs.fr

L’Institut de Recherche sur la Renaissance, l’Age Classique et les Lumières / Institute for Research on the Renaissance, the Neo-classical Age and the Enlightenment) est une unité mixte (UMR 5186) du CNRS qui étudie le domaine culturel franco-britannique des XVI-XVIIIe siècles. Depuis le 1er juillet 2009, Nathalie VIENNE-GUERRIN, professeur des universités, spécialiste de Shakespeare et de la Renaissance anglaise et Jean-Pierre SCHANDELER, chargé de recherche au CNRS, spécialiste des Lumières françaises, forment la nouvelle équipe de direction comme Directrice et Directeur adjoint.
L’effectif de l’Institut est d’une trentaine d’enseignants-chercheurs, deux chargés de recherche CNRS, deux ingénieurs d’études CNRS, et cinq agents administratifs (bibliothèque, secrétariat, gestion budgétaire…). Une trentaine de doctorants y sont inscrits et y poursuivent leurs recherches.

Les travaux de l’IRCL portent sur la CONSTRUCTION ET L’ÉMERGENCE DE LA PENSÉE MODERNE, dans les domaines DES SAVOIRS, DE L’ESTHÉTIQUE ET DE L’HISTOIRE DU LIVRE.

Pour ce qui concerne spécifiquement les étudiants de Master en « études anglophones », les axes de recherche de l’IRCL couvrent le domaine XVI-XVIIIe siècles en Angleterre et en Ecosse, c’est-à-dire, principalement les études sur le théâtre de la Renaissance anglaise, la culture, l’esthétique, l’histoire des idées et l’histoire politique et religieuse des XVI-XVIIIe siècles anglais.
Aux étudiants en études anglophones, l’Institut de Recherche sur la Renaissance, l’Âge classique et les Lumières offre un ensemble de ressources documentaires unique en France : il s’agit de la série des Early English Books du Short Title Catalogue (STC1) reproduisant l’ensemble des livres publiés en Angleterre des origines de l’imprimerie (1475) jusqu’en 1640, soit l’équivalent de 24000 volumes environ. L’exploitation de ces microfilms est permise par un CD-Rom de recherche, des lecteurs de microfilms, et des lecteurs reproducteurs. Une bibliothèque spécialisée d’environ 7000 volumes complète ces instruments de recherche, ainsi qu’une vidéothèque comprenant la plupart des versions filmées d’œuvres dramatiques anglaises du Moyen Âge et de la Renaissance, et une collection de CD audio couvrant la production musicale de la même période et les œuvres plus tardives et contemporaines inspirées par la production littéraire de l’Angleterre renaissante. L’IRCL dispose depuis juin 2009 d’un accès à la base EEBO (Early English Books Online) qui propose la version intégrale numérisée en mode image de 125 000 oeuvres et documents parus en Angleterre entre 1475 et 1700. Les accès à distance se font via le service Addoc (voir ressources électroniques de l’UPV). Lors de certains des séminaires du Master, une séance est consacrée à l’apprentissage de l’exploitation utile de ce fonds documentaire. L’Institut de Recherche sur la Renaissance, l’Âge classique et les Lumières publie les Cahiers Elisabéthains, périodique semestriel fondé en 1972 rassemblant des articles sur la Renaissance anglaise ainsi que des comptes-rendus de mise en scène des pièces de Shakespeare et de ses contemporains.

Les commentaires sont fermés.